148082
Image 0 - Via della pietra - La nature de la pierre
Image 1 - Via della pietra - La nature de la pierre
Image 2 - Via della pietra - La nature de la pierre
Image 3 - Via della pietra - La nature de la pierre
Image 4 - Via della pietra - La nature de la pierre
Image 5 - Via della pietra - La nature de la pierre

Via della pietra - La nature de la pierre

La Pierre est l’élément de base de tout environnement naturel, sur lequel la biodiversité se développe. Découvrez les divers aspects de la nature de la pierre, son importance dans le modelé du paysage, ses interactions avec les organismes vivants et l’Homme.

Entre Castione et Biasca, cet itinéraire permet de découvrir certains des sites naturels les plus réputés de la Riviera. Si l’on veut rester sur le fond de vallée, celui-ci est aisément praticable en vélo en environ 1h15. Le parcours à pied entre Claro et Osogna – 11 km franchissables en 4h30 – se prête particulièrement pour découvrir les bas mayens de la rive gauche, avec leur vue sur le fond de vallée, et les formes spectaculaires creusées pas l’eau des torrents Boggera (Valle di Cresciano) et Nala (Val d’Osogna). 

Le territoire de la Via de la Pietra, comprenant la Riviera, la partie basse de la Leventina et du Val Blenio, ainsi que le nord de la région de Bellinzona, est doublement lié à la pierre, dans un sens simplement naturaliste, mais aussi pour tout ce qui touche aux aspects historiques et sociaux en lien avec cette ressource naturelle.

Du point de vue purement géologique, on se trouve véritablement au cœur le plus profond des Alpes. Durant la Préhistoire déjà, la pierre a profondément marqué ce territoire. A partir du Moyen Age tardif, la région est située sur le parcours de la «Via delle Genti» et elle est caractérisée par son lien avec la pierre de construction jusqu’à l’époque moderne. Aujourd’hui encore, la Riviera représente le plus important bassin d’extraction de pierre naturelle en Suisse du point de vue du volume des matériaux extraits.

Avec la construction de la ligne ferroviaire du Saint-Gothard à la fin du XIXe siècle, la pierre naturelle de la Riviera a été diffusée dans toute la Suisse. Des monuments et édifices publics –  principalement des gares, des banques et des bâtiments gouvernementaux – construits avec du gneiss de la Riviera ou des décors en marbre de Castione se retrouvent dans tout le pays. La pierre de la Riviera a également traversé les océans, les steppes et les déserts. Outre qu’en nombreux pays européens, on la retrouve à New York, à Moscou, en Arabie Saoudite et aussi dans le presque inaccessible Kazakhstan.

La Via della Pietra: tous les détails, les fiches descriptives des stops et les approfondissements relatifs à cet itinéraire :
http://www.viadellapietra.ch/ 

Suggestions

L’itinéraire est faisable aussi par étapes; les traits de fond de vallée peuvent être parcourus à vélo. 

  • Chaussures de randonnée
  • Casquette
  • Gourde
  • Lunettes de soleil
  • Crème solaire
  • Carte d’excursion
  • Appareil photo

Montagnepulite: Ce projet est né dans l’idée d’encourager la gestion efficace et durable des cabanes alpines du territoire tessinois, en particulier la gestion des déchets en altitude. La gestion responsable des déchets en montagne est une affaire de bon sens. Nous pouvons tous aider: https://www.montagnepulite.ch/fr/regles-d-or

Variantes

Vivre avec la pierre: partie dans la Vallée de Blenio, à parcourir de préférence à pieds (13 km, 4h30), représente un itinéraire circulaire entre monuments historiques, vignobles traditionnels et archéologie rupestre. 

Travailler la pierre: parcourt toute la basse Vallée Leventina et partie de la rive droite de la Riviera.